Mots pour maux

Psychophonie

 

 

 

Présentation de l'atelier de Psychophonie

 

Dans les années 60, Marie-Louise Aucher (1908-1994), musicienne et cantatrice, découvre les correspondances vibratoires entre les sons et le corps humain. Grâce à sa grande sensibilité, elle a pu percevoir physiquement toutes les notes de la gamme déclinées sur quatre octaves. Elle chantait effectivement dans les églises et ressentait toujours les mêmes sons de l’orgue localisés aux mêmes endroits de son corps. Après de longs mois d’expérimentation, elle établit une cartographie très précise de cette échelle sonore qui rejoint certains points énergétiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Encouragée par des chercheurs et des médecins, elle fonde alors la psychophonie, démarche novatrice dans l’enseignement de la pose de voix.

Voici les grands axes de ce travail :

  • La réceptivité et l’émission
  • Le travail des cinq sens
  • L’ajustement entre la voix parlée et la voix chantée avec l’expérimentation des trois éléments du chant: rythme, poésie et mélodie
  • Le souffle, notre trait d’union à tous, source d’expansion et d’ouverture
  • L’enracinement et la verticalité entre « Ciel et Terre » et le déploiement intérieur de « L’homme sonore »
  • L’harmonisation des différents plans de l’être : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel
  • Les bienfaits de cet art sont source de détente, de vitalité, de tonus, d’équilibre.

 

La psychophonie permet à chacun de se construire intérieurement et de s’exprimer en toute plénitude.

Voici la définition qu’elle en donnait :

 « La psychophonie est une démarche auto-expérimentale d’harmonie physique et psychique, utilisant, à la faveur de la voix parlée et chantée, les correspondances entre l’Homme, les Sons, les Rythmes et le Verbe créant patiemment une synthèse personnelle de connaissance et d’équilibre ».

Les ateliers « d’harmonie par la voix » sont des moments de pause où se lâchent des tensions, ils sont un chemin vers soi et vers l'autre, un ajustement de l'homme récepteur et de l'homme émetteur. Nous progressons dans la pratique de la voix par des exercices variés et des vocalises qui aident à sentir notre corps et à comprendre son importance pour soutenir la voix.
Nous appliquons ces découvertes en chantant des chansons du répertoire de la variété Française, chants ethniques, canons, polyphonies et chants sacrés accompagnés au piano.

Ce travail, basé sur la conscience de soi fait que l'épanouissement vocal est non seulement un but en soi, mais aussi une façon d'élever son niveau de conscience personnel.

Toute personne désirant découvrir et épanouir sa voix chantée ou parlée y trouvera une approche naturelle et respectueuse.

Quelles que soient les possibilités de chacun, le chant nous ouvre à la musique. Notre voix nous permet de nous exprimer, de communiquer.
Chacun peut chanter.

 Chanter reste avant tout un plaisir …

Aucune connaissance musicale ou vocale n’est requise.

 

Article sur la psychophonie de Guy BOURGOIS

 

"La Psychophonie est une expérience guidée de la voix chantée sur soi-même.

Elle se réfère à la présence des résonances sonores tout le long du corps et aux correspondances qui en découlent entre l'homme, le son, le rythme, et la parole créatrice.

Elle pratique la prise de conscience naturelle et la maîtrise de la voix chantée et parlée.

Elle favorise l'harmonie dans toutes les dimensions de la personne.

Concrètement, on peut considérer la Psychophonie comme une méthode personnalisée de pose de voix. Son originalité repose sur trois points :

 

1) Les résonances musicales peuvent être ressenties dans le corps selon des zones précises, note à note, y compris la musique vocale et la parole, ce qui est appréciable par les personnes malentendantes, et les voix incertaines.

2) Une pédagogie particulière en trois étapes : prise de conscience naturelle d'un geste fonctionnel vocal (une quinzaine de gestes extérieurs ou internes sont répartis sur toute la silhouette), puis maîtrise de ce geste par des vocalises à variations structurales personnalisées (par le ton, le mode, le phonétisme, le tempo, le rythme, etc.), puis application sur les textes chantés ou parlés. Cette pédagogie se prête très bien  à la rééducation vocale.

3) Ce travail, basé sur la conscience de soi (par opposition au réflexe conditionné), fait que l'épanouissement vocal est non seulement un but en soi, mais aussi une façon d'élever son niveau de conscience personnel.

 

Toute personne intéressée par la conscience de soi a donc accès à la Psychophonie.

Toute personne désirant découvrir et épanouir sa voix chantée ou parlée y trouvera une approche naturelle et respectueuse."

 

Guy Bourgois